Phelps réécrit le livre des records olympiques


Michael PhelpsSi Usain Bolt se montra l’imbattable bar chessteleur à l’avant-scène des Jeux à Beijing, Michael Phelpmagnus carlsen chess gamess battit les records à la façon d’un métronome mécanique.
Et tous les deux furent sans conteste les stars de ces Jeux et il est difficile d’envisager comment les prouesses de Phelps pourront jamais être dépassées ou même égalées.Cet Américain de 23 ans, venu de Baltimore, détenait déjà six médailles d’or après des débuts spectaculaires à Athènes en 2004. À présent, il visait le record du plus grand nombre de médailles d’or à la même édition des Jeux détenu par son compatriote Mark Spitz. La mécanique devait être parfaitement huilée pour que Phelps parvienne à éclipser les sept victoires de Spitz.
Il avait indubitablement les moyens de gagner en individuel mais les relais demeurent à la merci du moindre imprévu, ce qui en fait tout l’intérêt. Pour trois de ces médailles d’or, Phelps ne pouvait que s’en remettre à ses coéquipiers.Peu d’incidents soulignent mieux la fragilité du succès des relais que ce qui se produisit en 2007 à Melbourne aux Championnats du monde. Phelps épuisé se reposait durant une course éliminatoire quand un faux départ de son coéquipier Ian Crocker anéantit ses espoirs de huit médailles d’or.Comme il l’avait prévu, Phelps décrocha d’emblée l’or du 400 m quatre nages individuel en une seconde de mieux que son propre record du monde et plus de deux secondes devant le Hongrois Laszlo Czeh.Les médailles d’or et les records du monde se succédèrent dans le 200 m nage libre, 200 m papillon, 200 m quatre nages individuel. Puis, avec ses coéquipiers, il empocha avec aisance l’or du relais 4 x 200 m nage libre et du relais 100chess coach m quatre nages. Les records ne c5d chessessaient de tomber. Quand il eut décroché l’or du 200 m nage libre, il atteint celui de neuf médailles d’or et égala ainsi les Carl Lewis et Paavo Nurmi, la gymnaste Larisa Latynina et Spitz, puis il fit mieux encore en remportant le 200 m papillon. Néanmoins, la traversée ne fut pas sans être houleuse. Dans deux épreuves, ses espoirs de huit médailles d’or parurent morts et enterrés. Ainsi dans le relais 4 x 100 nage libre, son coéquipier Jason Lezak entama son segment quelque 0’’6 derrière Alain Bernard, médaillé d’or individuel français, mais il parvint tout de même à lui ramener l’or par un nouveau record du monde. Phelps étalant ses muscles en guise d’autocélébration en fin de course devint l’une des images emblématiques de ces Jeux.Le 100 m papillon est l’autre épreuve dans laquelle son ambition sembnexus chesslachess for windows 7 bien vaine, quand le Serbe Milorad Cavic parut l’avoir battu. Mais Phelps, en un sursaut spectaculaire, obtint la victoire à un centième de seconde près. Ébahi à un point tel, le contingent serbe contesta le résultat lequel fut néanmoins confirmé. Le retour sur image montra que, d’un effleurement, Phelps avait bien touché le premier.Phelps termina 2008 et les Jeux avec huit médailles d’or individuelles en poche, 14 en tout, soit cinq de plus qu’aucun olympien avant lui.

You might also like

Trả lời

Email của bạn sẽ không được hiển thị công khai. Các trường bắt buộc được đánh dấu *